Rapport du marché des bureaux du Grand Montréal 

Deuxième trimestre 2022

View English version

L’incertitude économique freine l’élan du retour au bureau

Alors que l’incertitude économique et la remontée des infections à la COVID-19 depuis juin poussent les locataires à ralentir leur retour au bureau, ces derniers ont toujours pour objectif le retour des employés afin d’optimiser la culture d’entreprise et l’innovation. Le ralentissement temporaire du retour au bureau devrait faiblir dès que les inquiétudes sur la 7e vague d’infections se dissiperont.

17,2 %

Disponibilité

Les taux de disponibilité ont continué d’augmenter depuis le début janvier, mais beaucoup plus lentement. De plus, les taux sont demeurés stables ou ont même diminué pour les immeubles de catégorie B dans les banlieues au cours de la dernière année. Malgré ces quelques signes encourageants, à 17,2 % au deuxième trimestre de 2022, le taux de disponibilité dépasse largement le record de 15 % atteint à la fin de 2016.

16 %

Sous-location

Les locaux de grande qualité en sous-location et prêts tels quels pour occupation ont trouvé preneur au cours des deux dernières années. Pourtant, plusieurs grands blocs qui sont toujours sur le marché, au centre-ville comme en banlieue, tardent encore à trouver des occupants. Au début de l’année, les sous-location représentaient 16 % de l’ensemble de la superficie disponible, en hausse relativement à seulement 5 % avant la COVID-19. Le volume de sous-location demeure stable depuis le début de l’année.

- 400 000 pi2

Absorption

On observe davantage d’activité de location depuis janvier. En effet, les locataires qui avaient reporté leurs décisions immobilières se préparent à mettre en oeuvre leurs stratégies de retour au bureau en prévision de cet automne. Ce modeste élan s’est toutefois avéré insuffisant pour absorber les quelques nouveaux projets livrés au cours des deux derniers trimestres. L’absorption négative est de 400 000 pi2 jusqu’à présent cette année, une amélioration importante vis-à-vis l’absorption négative de plus d’un million de pi2 lors du premier semestre de 2021.

Faits saillants du rapport
Télécharger le rapport détaillé